Événements et dossiers éloquents

beach

Événements et dossiers éloquents

GFG® a été créé en 1995 par et pour le secteur belge du voyage. Depuis lors, ses membres, les entreprises de voyage belges et luxembourgeoises, versent des cotisations pour constituer les réserves nécessaires à la protection des voyageurs lors de l'insolvabilité d'un organisateur de voyages, d'un détaillant ou d'une agence de voyages.

Ainsi, les voyageurs peuvent partir l'esprit tranquille. En effet, si vous réservez auprès d'un membre de GFG®, vous pouvez être sûr qu'en cas d'insolvabilité, la majeure partie de votre argent vous sera remboursée si vous ne pouvez plus partir, que vous pourrez poursuivre votre voyage sans souci et/ou que vous pourrez rentrer chez vous en toute sécurité.

Depuis sa création en 1995 et jusqu'au 1er janvier 2021, le GFG® a traité une centaine de faillites et versé plus de 39 millions d'euros dans le cadre de ces processus. Le dossier Thomas Cook en 2019 a été le plus gros sinistre traité par le GFG® qui a versé environ 28 millions d'euros.

Événements éloquents

Case 1
  • le 24 septembre 2019 – le groupe Thomas Cook Belgique annonce le dépot de bilan

  • Plus de 57 000 voyageurs ont été aidés : plus de 45 000 voyageurs ont été remboursés et plus de 12 000 voyageurs ont été rapatriés en toute sécurité. Le montant total des dommages était environ 28 millions d'euro.

Case 2
  • Août 2010 – un nuage de cendres et la crise économique affectent le voyagiste Intermed.

  • Grâce à l'intervention du GFG®, plus de 7 000 voyageurs et vacanciers ont pu poursuivre leur voyage comme prévu. Les 1 250 autres qui n'ont pas pu partir ont été remboursés de leurs acomptes et ont pu réserver un autre séjour. Le montant total des dommages était de 3,5 millions d'euros.

Case 3
  • Décembre 2010 – Best Tours succombe à la crise économique et aux troubles en Thaïlande.

  • Le GFG® a débloqué plus de 2 millions d'euros pour aider 5 500 voyageurs. 5 400 vacanciers ont pu poursuivre leur voyage en toute tranquillité par l'intermédiaire d'autres voyagistes. Les 100 voyageurs qui ne sont pas partis ont récupéré leur acompte. Bien à temps, pour qu'ils puissent encore planifier d'autres vacances.

Case 4
  • 1997 – Le tour-opérateur Worldwide fait faillite.

  • Les voyageurs ne l'ont même pas remarqué : comme GFG® a payé la dette échue aux compagnies de croisière et aux compagnies aériennes, les participants à la croisière sur le Nil ont pu continuer à profiter de leurs vacances bien méritées sans aucun souci.